Bourse et Finance islamique : Cotation inédite de 5 sukuk à la BRVM en même temps ! 

La bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) vient de concrétiser son engagement pour le développement de la finance islamique sur le Marché Financier Régional de l’Union Monétaire Ouest-Africain (UEMOA) à travers l’admission à sa cote de 5 obligations islamiques.

Photo Pierre  Goudiaby Atépa, Pca de la Brvm

En marge du 2ème Forum africain sur la finance islamique organisé par la Société islamique pour le développement du secteur privé (ICD), la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo ont levé au total ‘’766 milliards de FCFA , soit 2,2 milliards de dollars’’. C’était le mardi 18 octobre 2016, lors de la dernière journée du Forum dans un hôtel à Abidjan-Cocody.

Fait inédit dans les annales de la bourse ; les 5 obligations islamiques  que  sont : ‘’sukuk Etat de Côte d’Ivoire 5,75% 2015-2020 ; ‘’sukuk Etat de Côte d’Ivoire 5,75% 2016-2023 ; ‘’sukuk Etat du Sénégal 6,25% 2014-2018 ; ‘’sukuk Etat du Sénégal 6,00% 2016-2026 ; ‘’sukuk Etat du Togo 6,25% 2016-2026,  seront admis en même temps à la Côte de la BRVM à travers la création d’un marché secondaire. Pour le PCA de la Brvm,  monsieur Pierre Goudiaby Atépa, la cotation de ces sukuk permettra aux différents émetteurs d’être liquides et plus attractifs pour les investisseurs et surtout pour des émissions futures. Il a egalement expliquee que l’admission à sa cote des 5 sukuk émis par la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo,  entre dans le cadre de la mission d’organisation du marché secondaire du Marché Financier Régional de l’UEMOA que s’est fixée la BRVM en s’appuyant sur les textes en vigueur.  Il a fait savoir qu’au plan international, la cotation des emprunts Sukuk a débuté au cours de la dernière décennie et se développe à un rythme soutenu. « Les cinq cotations de ce jour se présentent ainsi comme une opération inédite sur le plan mondial et positionne la Brvm comme l’une des bourses pionnières en la matière » a-t-il souligné.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.