E-Tontine : La start-up Sénégalaise qui accroit le pouvoir d’achat des populations

La start-up E-Tontine est la conversion, sous forme digitale, d’un système d’épargne appartenant au patrimoine culturel et économique africain. Cette version modernisée de la tontine contribue à la hausse du pouvoir d’achat du citoyen. 

D’après Fatou Kiné Diop, CEO de E-Tontine, « En 2015, environ 35 % de la population d’Afrique subsaharienne vivait dans l’extrême pauvreté. Il n’était pas évident, pour les classes moyennes, de s’équiper, compte-tenu de leur revenu. Et il était plus facile de payer régulièrement une petite somme que d’en verser l’intégralité au comptant. » C’est à partir de ce constat que Fatou Kiné Diop a initié l’E-Tontine, un système d’épargne moderne qui s’appuie sur Facebook, Twitter, Orange money et Wari.

La start-up digitalise le processus de la tontine et les paiements s’effectuent via le mobile money. L’objectif est de participer à la pérennisation des activités génératrices de revenus des auto-entrepreneurs en favorisant l’accès au matériel électroménager, bureautique ou à l’informatique. Les ménages sénégalais et les populations non bancarisés peuvent aussi en bénéficier et financer l’achat de mobilier de maison et de matériel.

Depuis 2015, 15 000 personnes ont bénéficié de la tontine digitale. Et la start-up, qui compte trois salariés, a réalisé un chiffre d’affaires évalué à 80 millions FCFA en 2019.   E-Tontine, qui est basée au Sénégal, a également des clients au Mali et en Mauritanie. Si elle n’a pas encore levé de fonds, la start-up E-Tontine peut compter sur ses fournisseurs partenaires, lesquels payent une commission équivalente en moyenne à 15% sur les ventes des produits et du matériel.  

Source CIO Mag N°65 Juillet




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.