La BIDC débloque 50 millions € pour permettre à Oragroup de financer les PME/PMI dans l’UEMOA

La multinationale Oragroup, une entité bancaire panafricaine basée à Lomé, va augmenter son appui aux PME/PMI dans les pays de l’Uemoa (Union économique et monétaire ouest-africaine). Ceci, grâce à une ligne de crédit conséquente qui lui a été octroyée par la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC.

Ces fonds mis à disposition par la banque de développement de la Cedeao, s’élèvent à 50 millions € (environ 32,8 milliards FCFA).
« Cette ligne de crédit de refinancement de la BIDC qui permettra de financer environ 34 PME/PMI avec un ticket moyen de l’ordre de 1,03 milliard FCFA, devrait contribuer à la création de 818 nouveaux emplois permanents. », précise-t-on.
Ce soutien de la BIDC, détaille le communiqué, participe à la mise en œuvre de son nouveau modèle économique et de sa stratégie d’intervention dans le secteur privé. Il s’agirait également, par cette approche, de soutenir ORAGROUP à renforcer son expertise en accompagnant le secteur privé dans la sous-région.
L’accord actant la facilité a été signé, ce mardi 22 septembre, indique un communiqué conjoint des deux institutions. Il a été paraphé à Lomé, au siège de la BIDC par George Agyekum Nana DONKOR, Président de la BIDC et Ferdinand Ngon Kemoum, Administrateur Directeur Général de ORAGROUP SA.
Pour rappel, en juillet dernier, la BIDC avait elle-même bénéficié d’une ligne de crédit (de 50 millions d’euros justement) de la part de l’AFD(Agence française de développement) pour promouvoir l’intégration économique et financière dans la sous-région. C’était alors une première « historique ». 

Source : Togo First




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.