La start-up Ecobodaa veut lancer la première ligne de motos-taxis électriques au Kenya

Les conducteurs de motos-taxis au Kenya dépensent une grande partie de leurs revenus en carburant. La start-up Ecobodaa veut réduire ces dépenses avec sa ligne de véhicules fonctionnant à l’énergie électrique. Une solution qui pourrait considérablement redynamiser l’économie de ce secteur.
Dans les métropoles africaines, les populations ont très souvent recours aux motos-taxis pour éviter les bouchons. Ce moyen de transport est devenu incontournable dans la capitale kényane, Nairobi, qui compte plus de 200 000 motos-taxis selon le Bureau national des statistiques.
Toutefois, les revenus générés par cette activité n’aident pas les conducteurs à tirer pleinement profit de leur labeur. Pour cause, le prix élevé de l’entretien et de la consommation de carburant. Pour pallier ce problème, Kimosop Chepkoit et Stephen Juma ont fondé Ecobodaa, une ligne de motos-taxis fonctionnant à l’énergie électrique.
Ils expliquent sur Ventureburn que les motos-taxis atteindront une vitesse de 60 km par heure et n’émettront pas de gaz. Par ailleurs, elles seront équipées d’une batterie amovible qui aura une autonomie de 60 à 75 km. Une fois la batterie épuisée, les conducteurs pourront l’échanger contre une batterie pleine dans une station d’Ecobodaa. 
Le projet, encore en phase de test, sera opérationnel en janvier 2021. Les promoteurs affirment qu’une vingtaine de commandes ont déjà été enregistrées à l’avance, ainsi que plus de 100 clients en attente. Cet engouement se justifie par un modèle économique de location-vente, permettant ainsi aux conducteurs qui n’ont pas de gros moyens financiers de se procurer le motocycle électrique.
Créée en mars 2020, Ecobodaa a déjà été sélectionnée par l’Africa Transformative Mobility Accelerator (ATMA), un programme qui fournit mentorat et soutien financier aux start-up opérant dans la mobilité.
Source : (Agence Ecofin) –



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.