La BIDC débloque 50 millions € pour permettre à Oragroup de financer les PME/PMI dans l’UEMOA

La multinationale Oragroup, une entité bancaire panafricaine basée à Lomé, va augmenter son appui aux PME/PMI dans les pays de l’Uemoa (Union économique et monétaire ouest-africaine). Ceci, grâce à une ligne de crédit conséquente qui lui a été octroyée par la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC).

Ces fonds mis à disposition par la banque de développement de la Cedeao, s’élèvent à 50 millions € (environ 32,8 milliards FCFA).

« Cette ligne de crédit de refinancement de la BIDC qui permettra de financer environ 34 PME/PMI avec un ticket moyen de l’ordre de 1,03 milliard FCFA, devrait contribuer à la création de 818 nouveaux emplois permanents. », précise-t-on.

Ce soutien de la BIDC, détaille le communiqué, participe à lamise en œuvre de son nouveau modèle économiqueet de sa stratégie d’intervention dans le secteur privé. Il s’agirait également, par cette approche, desoutenir ORAGROUP à renforcer son expertiseen accompagnant le secteur privé dans la sous-région.

L’accord actant la facilité a été signé, ce mardi 22 septembre, indique un communiqué conjoint des deux institutions. Il a été paraphé à Lomé, au siège de la BIDC par George Agyekum Nana DONKOR, Président de la BIDC et Ferdinand Ngon Kemoum, Administrateur Directeur Général d’ORAGROUP SA.

Pour rappel, en juillet dernier,la BIDC avait elle-même bénéficié d’une ligne de crédit (de 50 millions d’euros justement) de la part de l’AFD(Agence française de développement) pour promouvoir l’intégration économique et financière dans la sous-région. C’était alors une première « historique ». 

Par la Rédaction




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.