KenTrade, Cellulant, Ecobank et Gainde 2000 s’allient pour favoriser l’adoption par les importateurs et exportateurs des paiements numériques.

Un nouveau consortium a vu le jour dans le but d’offrir des services efficaces et robustes. Il est composé de quatre entreprises que sont KenTrade, Cellulant, Ecobank et Gainde 2000. Elles vont permettre aux importateurs et aux exportateurs de bénéficier de services premium sur le système kényan TradeNet. C’est une plateforme en ligne qui sert de point d’entrée unique pour les acteurs du commerce international et de la logistique des transports.

Les sociétés financières du consortium vont fournir une passerelle de paiement propulsée par leurs différentes expertises et ressources. S’exprimant lors de la cérémonie de signature tenue dans les bureaux de Cellulant à Nairobi, Akshay Grover, directeur général par intérim de Cellulant, a déclaré que le partenariat avec KenTrade témoigne de l’engagement de Cellulant à s’associer à des entités privées et gouvernementales pour favoriser l’adoption des paiements numériques. « Nous reconnaissons que le commerce est

un élément essentiel de la croissance économique de tout pays. L’Afrique dispose d’énormes ressources, et faciliter la circulation des marchandises d’importation et d’exportation augmentera le commerce intra-africain et donnera au continent une part du commerce mondial. Ce partenariat est une étape vers cette croissance, et nous sommes heureux de dévoiler notre plateforme de paiement numérique alors que de plus en plus de clients cherchent à payer en toute transparence leurs biens et services», a-t-il expliqué.

Pour rappel, GAINDE 2000 est une initiative née en 2002 de la volonté de l’administration des douanes du Sénégal de se doter d’un outil collaboratif digital, en l’occurrence le guichet unique en vue d’accomplir toutes les formalités préalables au dédouanement. Le Guichet Unique pour le commerce extérieur interconnecte des acteurs autres que la douane et qui ont un rôle et une mission dans l’accomplissement des formalités import/export. Il a été mis en service en 2004 et a permis à tous les opérateurs économiques du Sénégal faisant de l’import/export, d’accomplir leurs formalités sans avoir à se déplacer. Il a permis également à toutes les administrations interconnectées par ce guichet unique à recevoir et émettre des documents électroniques. Cela a donc placé GAINDE 2000 dans une situation de précurseur de la dématérialisation en matière de formalités import/export.

Par la rédaction




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.