AGORA, la plateforme Investisseurs-PME officiellement lancée au Sénégal par l’ADEPME

L’Agence de Développement et d’Encadrement des PME (ADEPME), partenaire principal au Sénégal, a organisé le mercredi 31 août 2022 un talk de lancement de  AGORA, la plateforme Investisseurs-PME promue et développée par United Nations Capital Development Fund (UNCDF) dans trois pays-pilotes africains.

En attendant son déploiement mondial Agora a en effet été  lancée au Sénégal, en Ouganda et à Sao Tomé et Principe. Ce talk de lancement en ligne organisé par l’ADEPME  a enregistré la participation de nombreux dirigeants de PME sénégalaises invitées. Parmi les PME qui ont activement participé à cette rencontre,  on peut citer Geobat Sarl, Afrique Merveilles, Afrique Communication, Dadch & Co, Suqali sunu mbaay, Ma Féminité, etc. Il s’agit là, pour la plupart, de PME clientes de l’ADEPME, qui ont eu à bénéficier de son accompagnement et de son encadrement, dans le cadre de programmes précédents. 

Le talk s’est tenu en présence du Directeur Général de l’ADEPME, M. Idrissa Diabira, et de son top management. Des membres du staff de l’UNCDF, y compris son top management, en la personne de Xavier Michon, Directeur Exécutif Adjoint, ont pris part au talk, de même que Serigne Moustapha Sène, du Ministère de l’Economie, de la Coopération et du Plan du Sénégal, actuellement en détachement auprès de l’UNCDF.

 La GIZ (coopération allemande au développement), partenaire de l’ADEPME dans la mise en œuvre de la plateforme pour l’accès au financement des PME du COMPACT WITH AFRICA a également été représentée. Débutée à 11h, la rencontre digitale a été riche de présentations et de débats, qui ont duré deux tours d’horloge.

Le Directeur Général de l’ADEPME M. Idrissa Diabira a déclaré pendant la session : « La nature de l’accompagnement est l’un des principaux défis, dans l’accès au financement. Ce que la BCEAO a institutionnalisé, c’est le rôle primordial des SAE (Structures d’Accompagnement et d’Encadrement) pour aider dans l’éligibilité des PME au financement car c’est un point très critique. Donc, l’accompagnement est partie intégrante du processus. Le Sénégal, sous l’égide du Chef de l’Etat Macky Sall, en fait une sur-priorité pour que l’économie puisse prochainement être portée par le secteur privé.  L’enjeu de la plateforme AGORA et son grand intérêt, c’est que nous avons un ensemble d’acteurs financiers internationaux intéressés par des PME africaines et sénégalaises en particulier ». 

A sa suite, Xavier Michon le Directeur Exécutif Adjoint de l’UNCDF a remercié l’ADEPME, partenaire principal d’AGORA au Sénégal et a salué la participation des PME sénégalaises présentes à ce talk de lancement. Il a indiqué que l’UNCDF est à disposition pour tenir des séances techniques de travail d’une heure afin d’accompagner les dirigeants de PME à répondre aux questions pour s’inscrire sur la plateforme AGORA.

S’adressant aux chefs d’entreprises,  Xavier Michon leur a adressé une invitation : ‘‘Jouez avec le système, mettez la main à la pâte ! Nous avons développé AGORA de la manière la plus intuitive. Vous pouvez compléter votre profil à 90% et le finir sur deux jours. Si vous avez un dilemme sur une question et voulez une réponse, envoyez-nous un mail à travers l’ADEPME. N’hésitez pas non plus à nous donner votre feedback, ce produit est nouveau : on le lance mais nous pensons déjà à la version 2. C’est un honneur de le faire avec vous et je suis convaincu que nous irons loin ensemble’’.

 AGORA, une ressource de mise en relation partenariale investisseurs – PME

AGORA est une ressource de service public mondial qui facilitera les connexions entre les entrepreneurs des économies émergentes, frontalières, et en développement avec des partenaires potentiels, y compris des investisseurs, qui peuvent fournir des connaissances essentielles, un soutien technique et des capitaux pour favoriser les opportunités de croissance. 

La plateforme ambitionne de fournir aux gestionnaires d’investissement une recherche de prospects innovante, une flexibilité de sélection, une connexion directe avec les mandants et une éventuelle collaboration avec des co-investisseurs. De même, les demandeurs de capitaux auront accès à des fonctionnalités similaires pour se connecter avec les apporteurs de capitaux, et pourront se faire connaître auprès des investisseurs, des entreprises de leur écosystème, et d’autres partenaires. Cela donnera aux entrepreneurs des économies émergentes, frontalières, et en développement, une visibilité auprès des investisseurs du monde entier, facilitant ainsi l’accès au financement local, régional et mondial non traditionnel ».

AGORA utilise les informations fournies par les entreprises participantes au moyen d’un questionnaire structuré et à choix multiples afin d’établir la qualification de l’entreprise à l’aide d’un algorithme propriétaire appelé EQUAL (Enterprise Qualification Algorithm) en utilisant les points de données fondamentaux, techniques et de marché. En cours de déploiement progressif, Agora espère devenir une étape importante dans la mise en relation des entreprises avec des partenaires et de nouveaux pools d’investisseurs cherchant à investir dans les économies émergentes, frontalières, et en développement.

Pendant le talk de lancement, il a été souligné qu’AGORA est une première mondiale. Les plateformes similaires qui existent, ont été notées dans deux pays du monde, mais elles restent nationales et sont commerciales.

Pour ce qui est des questions opérationnelles, l’UNCDF a informé que les investisseurs doivent répondre à seize questions pour être présents sur la plateforme et indiquer notamment les secteurs économiques et les aires géographiques dans lesquelles ils souhaitent intervenir. Il faut noter que l’UNCDF n’a pas transféré de capital, ni de fonds dans la plateforme Agora : c’est une ressource de mise en relation investisseurs – PME.

Pour les entreprises appelées à s’inscrire sur la plateforme, 140 questions sous 7 chapitres sont prévues, avec des réponses pré-identifiées qui sont libellées de façon à refléter la réalité des PME, sur 90% des questions. Quelques données financières sont demandées aux PME candidates.

 Au total, l’enjeu de ce lancement était surtout de faire de la pédagogie, en direction des PME. Car le financement requiert de l’accompagnement : pour mieux se connaitre, pour aussi mieux adapter ses besoins aux types de financements.

AGORA est un outil supplémentaire qui apporte une vraie valeur ajoutée dans la typologie de financements, pour mieux se connaître entre investisseurs et PME. La capacitation pour accéder au financement est fondamentale. L’ADEPME a promis de donner rendez-vous de manière plus pédagogique, pour qu’un groupe-pilote de PME puisse rapidement créer un profil adapté à ce qu’ils sont, sur AGORA.

Pour finir, les participants se sont accordés sur la conclusion que des outils comme ceux de l’UNCDF peuvent contribuer à rehausser le crédit, à améliorer la capacité de financement des PME et à faciliter les évolutions nécessaires à faire en direction des financeurs pour arriver à des relations productives pour les PME. Dans quelques mois, une enquête sera menée pour mesurer l’adoption de cette plateforme AGORA et le taux de satisfaction de ses utilisateurs. L’UNCDF et l’ADEPME ont conjointement insisté sur le fait que l‘appropriation nationale et la participation seront les seules clés de succès pour cette initiative innovante de mise en relation pour l’accès au financement des PME.

 Pour rappel, l’ADEPME a été classée 1ère SAE (Structure d’Accompagnement et d’encadrement) des entreprises dans la CEDEAO, 3ème en Afrique et 18ème sur 64 dans le monde en 2019 par ITC agence sous la tutelle conjointe de l’ONU et de l’OMC. Elle a aussi obtenu les certifications ISO 9001 et 27001 en 2021 sur le périmètre « Unité de scoring: évaluation, suivi-réévaluation des entreprises ».

Agora est consultable au lien suivant, dans des dizaines de langues, dont le français : https://agora-sme.org.

 Par la Rédaction


TAG


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.